div style="text-align: center;">
Publiés récement...


    

mercredi 4 mai 2016

Chronique : Quand la nuit devient Jour de Sophie Jomain




Quand la nuit devient jour 

Sophie Jomain

Edition : Pygmalion
Date de parution ; 27 Avril 2016
Genre : Contemporain
Prix : 16€


4ème de couverture : 


"On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l échauffement d une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j ai trop mangé, de l élancement lancinant d une carie, mais je suis incapable d expliquer ce qui me ronge de l intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n est en mesure de m aider. Dieu, la science, la médecine, même l amour des miens a échoué. Ils m ont perdue. Sans doute depuis le début.
J ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée."






   J’ai eu la chance de pouvoir me rendre à la librairie Ternisien d’Abbeville qui recevait Sophie Jomain pour la sortie de  "Quand la nuit devient jour ", en avant-première.

    Depuis que j’ai découvert la plume de Sophie Jomain avec "Les étoiles de Noss Head", j’ai lu tous ses livres. Autant vous dire que maintenant, j’attends avec impatience chacune de ses nouvelles sorties… Pourtant pour celui-ci j’avais quand même une petite appréhension avec les sujets abordés. Finalement après en avoir parlé avec l’auteure et entendu les raisons qui l’ont poussé à écrire, ce besoin impératif de s’exprimer sur le sujet, il est apparu comme une évidence pour moi qu’il fallait que je sorte son roman de ma PAL aussitôt qu’il l’avait rejoint.

    En lisant le prologue nous sommes de suite immergés dans la peau de Camille. Elle nous explique ce qu’elle subit depuis son enfance : sa boulimie, son anorexie, ses dépressions par lesquelles elle est passée en essayant en vain de lutter contre le mal qui la ronge. Certaines phrases sont choquantes et pourtant criantes de vérité tant elles font échos à ce que j’ai moi-même ressenti à certains moments de ma vie. Je sais ce qu’on ressent quand on est mal dans sa peau ou même quand la dépression nous ronge sans vraiment pouvoir ni vouloir l’expliquer à ceux qui nous entourent…  Alors quand on apprend que tout ce prologue est issu de témoignages de jeunes filles qui ont bien voulu se confier à Sophie, combiné à mon propre vécu, cette entrée en matière prend  une dimension bien réaliste.

"Cependant, le mal-être qui m'emprisonnait était tel que j'ai très rapidement plongé dans une dépression peut-être plus grande encore que celle qui m'avait poussée à me sous-alimenter. Je ne parvenais pas à trouver d'explication à mon malaise, un but qui m'aurait concentrée sur autre chose. Pire, une bonne raison à ma présence sur Terre."

   L’histoire commence donc le jour où Camille doit annoncer à ses parents la décision qu’elle prend. Puis on l’accompagne tout au long du protocole de pré-intervention lorsqu’elle intègre le centre psycho-médical dans lequel elle va se préparer à mourir dans la dignité.

    Là où Sophie excelle c’est dans sa capacité à nous faire ressentir non seulement les états d’âme de Camille mais aussi les émotions et les sentiments de chacun des protagonistes qu’elle rencontre durant son parcours.  Et ainsi, elle nous pousse à la réflexion et nous aide à comprendre bien des choses.

   En résumé, comme à chaque fois Sophie Jomain a su me toucher en plein cœur. Sa plume est magique, magnifique et percutante !! Elle aborde ici un sujet sensible et encore trop tabou en France et elle le fait avec brio, sans en faire trop... juste ce qu'il faut... 
   Certains passages sont tellement poignants que j'ai dû poser mon livre à plusieurs reprises pour encaisser les décharges émotionnelles que je recevais... J'ai pleuré, j'ai souri, j'ai soupiré, j'ai pleuré encore. Je me suis posée pas mal de questions, j'ai compris certaines choses sur moi, sur la vie, sur la souffrance d’autrui, sur bien d'autres choses... une très belle histoire ! 
    J'ai été bouleversée par les mots et les maux de Camille, tout comme son histoire... Je n'avais pas été autant touchée depuis "Nos étoiles contraires". Même si j’ai beaucoup aimé « Avant toi » qui traite aussi d'euthanasie, je trouve que « Quand la nuit devient jour » est un poil au-dessus, tellement vrai, tellement juste...

    Bref un énorme coup de cœur pour moi, à découvrir absolument !

Ma note : 10/10

6 commentaires:

  1. Je veux le liiire :D
    Tu sais ce que j'en pense... j'espère me le procurer très prochainement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce à la librairie ;) Il faut le lire :p

      Supprimer
  2. Je suis une grande fan aussi des écrits de Sophie J. Et moi aussi c'est en découvrant Les Etoiles de Noss Head.
    Ce livre je ne sais vraiment pas pourquoi je bloque dessus alors qu'en général je me jette tête la première sur tout ce qu'écrit cette auteur et je ne suis jamais déçue.
    Là j'ai peur ! Peur de me retrouver un peu trop en vrac en refermant le livre. Je suis quelqu'un qui se plonge littéralement dans ses lectures et j'ai l'impression que ce qui arrive aux personnages m'arrive aussi.

    Je laisse un peu de temps encore pour prendre un peu conscience de l'histoire par rapport aux chroniques et je dirais que pour la première fois un livre de Sophie Jomain est en Standby.

    Bravo pour cette première chronique.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Martine. Je comprends, moi aussi j'ai eu peur mais Sophie Jomain a une plume magique, tu ressors toujours grandi d'une de ses lectures ;)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai été émue par cette chronique magnifique et touchante sur un livre qui j'en suis sûre me touchera comme jamais. Mais comme Martine je vais attendre un peu d'être en condition pour le commencer. J'attends ta prochaine chronique avec impatience!!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lili !! TU me diras mais je suis sûre que tu vas apprécier cette lecture ;) Bisous

      Supprimer