div style="text-align: center;">
Publiés récement...


    

mercredi 21 septembre 2016

Chronique : Marked Men, saison 2 : Jet de Jay Crownover


Marked Men, Saison 2 : Jet

Jay Crownover

Editions : Hugo Roman
Date de parution : 7 Avril 2016
Genre : Romance
Prix : 17€



4ème de couverture : 

« Jet est la deuxième saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal.
Jet, star d’un groupe de métal, est le fantasme de toutes les filles.
Mais Ayden, jeune femme du Sud et fan de country, s’est déjà trop brûlé les ailes pour succomber à son charme. Ce qui attisera la flamme qui brûle en lui.
Vont-ils arriver à s’aimer sans se consumer ?
 Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ? »






ATTENTION SPOILERS POUR CEUX QUI N’ONT PAS LU LE TOME 1 (mieux vaut aller lire mon avis sur ce dernier, si tel est le cas^^)

    J’ai beaucoup aimé l’histoire de Rule et Shaw ainsi que l’univers de Jay Crownover. Il me tardait de découvrir ce deuxième tome consacré à Jet. Je n’ai donc pas fait traîner longtemps ce second opus dans ma PAL. Et, très vite, je me suis laissée bercer au rythme de son histoire.

    Dans cette suite, nous suivons donc Jet et Ayden. Jet fait partie de la bande des Marked Men, c’est un musicien talentueux et chanteur dans un groupe de métal/rock. Ayden est l’ancienne colocataire et meilleure amie de Shaw. Elle vit dans le même appartement que Cora qui s’occupe de l’accueil et des piercings au Marked Men.
    

    Depuis le déménagement de  Shaw, Ayden et Cora cherchent un nouveau colocataire pour la remplacer.  Évidemment, c’est Jet, qui occupera l’ancienne chambre de Shaw.
      Comme tous les musicos, Jet est un tombeur. Il accule les relations sans lendemain, laissant Cora et Ayden assister à un défilé qu’elles tournent en dérision. Mais Ayden a de plus en plus de mal à cacher son agacement pour toutes ces conquêtes. Toujours très attirée par Jet, elle essaye de se convaincre que ce n’est pas le genre de gars dont elle a besoin. Jet de son côté lutte aussi contre son attirance pour Ayden. Trop de démons le hantent pour qu’il ne s’autorise à la mêler à tout ça. Bien sûr, ils finissent céder à la tentation et entame une relation, sans trop se projeter dans l’avenir…

     Tout en restant dans le même univers et dans le même genre, Jay Crownover arrive à créer une ambiance complètement différente. Autant dans le premier tome Rule et Shaw communiquaient pour avancer, autant dans ce tome l’un comme l’autre garde tout pour eux et essaye de résoudre le problème seul. C’est surtout le cas d’Ayden, car Jet a le soutien de ses amis et partage avec eux. Elle en revanche ne veut pas se dévoiler, si bien que parfois, elle en devient agaçante. Nous rencontrons également d’autres personnages très noirs. Autant on aime Jet, autant on déteste ceux-ci, et on a des envies de meurtres !

"- Quand tu tombes sur la bonne, Jet, tu trouves un moyen. Tu déplaces des montagnes, tu changes ta vie et tu fais tout pour la garder avec toi. Je ne serais pas la moitié de l'homme que je suis aujourd'hui sans Shaw. Elle me rend meilleur, elle me rend heureux et j'ai bien vu que Ayden fait ça aussi pour toi."

     L’auteur introduit dans ce tome un de ses prochains héros et pique notre curiosité. Il apparaît si ignoble et insupportable ici qu’il est inimaginable de pouvoir l’apprécier un jour. En revanche, je ne pensais pas aimer un personnage autant que Rule. Pourtant Jay Crownover réussi ce pari sans difficulté.  Elle m’a également donné davantage envie d’en savoir plus sur Nash (je ne sais pas pourquoi, mais depuis le premier tome, je l’aime bien ce Nash ^^). En attendant, l’introduction du prochain tome m’a surprise et il me tarde de connaitre ce que Rome nous réserve. Ça promet déjà d’être « piquant et pétillant » à l’image de Cora.

      En bref, la plume de Jay Crownover se confirme. Elle est efficace et arrive à nous transporter de la première ligne au point final ! Ses personnages sont uniques et on s’imagine très bien être amis avec cette joyeuse bande.


Ma note : 8.5/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire