Publiés récement...


     

samedi 1 juillet 2017

Chronique : Graines de sable de Sibylle Delacroix



Graines de sable


Sibylle Delacroix


Edition : Bayard Jeunesse
Date de parution : 7 Juin 2017
Genre : Album, Jeunesse
Prix : 11.90€


Résumé
 : 


« À partir d’une poignée de grains de sable retrouvés au fond d’une chaussure, c’est tout un monde qui renaît : un monde de vent et de soleil, d’éclaboussures et de parfums. Un monde qui file entre les doigts comme le sable : le monde des vacances et de l’enfance. » 





       Avec cette couverture, Graines de sable m’a immédiatement fait de l’œil. Et le résumé m’a conforté dans l’idée de découvrir cet album jeunesse.

      Lorsque je l’ai reçu, je n’ai pas pu me retenir de le feuilleter. Finalement, je me suis surprise à détailler chaque page. Cet album est splendide, les dessins magnifiques et l'histoire toute douce et poétique. J’ai été totalement conquise par le coup de crayon et la plume de Sibylle Delacroix. Ce livre est idéal pour la lecture du soir !!

mardi 27 juin 2017

Chronique : Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres


 Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres

Maxime Gillio



 Editions : Pygmalion
Date de parution : 22 mars 2017
Genre : Témoignage
Prix : 18.90€ (version papier)
14.99€ (version numérique) 

        

4ème de couverture : 


« Je vois Gabrielle, ma fille, m'observer de son regard indéchiffrable. Pourquoi ce livre? Après tout, c'est notre passé, sa vie, mes sentiments. Il ne concerne qu'elle et moi, pourquoi l'exposer aux yeux de tous ? Parce que nous en avons besoin. Parce que nous devons guérir de cet amour contrarié et nous retrouver. 
Je n'écris pas un livre sur l'autisme, encore moins un guide ou un mode d'emploi, j'offre les souvenirs que je nous ai volés. L'histoire banale d'un père et d'une fille ». 

Chaque jour, les chiffres concernant l'autisme nous alertent. 650 000 cas en France... Si chacun est différent, la souffrance de l'enfermement est, pour eux comme pour leurs proches, commune. Une souffrance que Maxime Gillio tente de contourner avec la force de ses mots, sincères et émouvants.




     Voilà un livre qu’il me tardait de lire. Depuis l’annonce de sa sortie, j’attendais le bon moment pour me le procurer et le bon moment pour le lire. Je tenais absolument à rencontrer Maxime Gillio pour lui dire combien j’avais envie de découvrir son récit. Je savais que l’occasion ne se présenterait que le 4 juin à Sailly Labourse pour le salon « Envie de Livres ». Mais tant pis j’ai pris mon mal en patience… Et vous savez quoi ? J’ai eu la chance de le remporter à l’un des concours organisé par Onirik.

Le questionnaire de Proust par Maxime Gillio

Allez... Petit teasing pour changer !! 

Aujourd'hui, je vous propose de faire plus amples connaissances avec un auteur, correcteur, chroniqueur, rédacteur, organisateur d’événements littéraires (entre autres), bref... un homme qui a plus d'une corde à son arc !!

C'est au tour de Monsieur Maxime Gillio de prendre les commandes du Questionnaire de Proust et du portrait chinois pour le blog.


En compagnie de Maxime Gillio et Sophie Jomain - SDL Paris 2016
(parce que cette photo vaut son pesant d'Or)  😂 ES

dimanche 25 juin 2017

Chronique : Entre chiens et loups - Tome 1 de Malorie Blackman


 Entre chiens et loups - Tome 1

Malorie Blackman



 Editions : Le livre de poche
Date de parution : 19 avril 2017
Genre : Dystopie, Jeunesse 
Prix : 7.90€ (version poche) 

        

4ème de couverture : 


« Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C’est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin...Et s'ils changeaient ce monde ? » 




     Lorsque nous avons reçu le programme de la maison d’éditions, Mathieu m’a fortement conseillé cette lecture. Il savait d’avance qu’elle me plairait. Et comme souvent (pour ne pas dire à chaque fois), Mathieu avait raison !! Je remercie le livre de poche pour l’envoi de « Entre chiens et loups ».

     Dans ce roman, nous nous retrouvons dans un univers dystopique. Un récit qui fait non seulement échos à l’Histoire des Etats-Unis, mais malheureusement aussi à des faits encore d’actualité. Callum et Sephy se connaissent depuis qu’ils sont enfants. Au fil des ans leur attachement est de plus en plus fort, si bien qu’à l’adolescence, ils se rendent compte qu’ils sont amoureux l’un de l’autre. Le problème, c’est qu’ils n’ont pas la même couleur de peau. Sephy est « noire », elle fait partie de la classe supérieure de la société, les « Primas ». Callum est blanc, il fait partie des « Nihils », qui jusqu’à récemment, étaient encore considérés comme des esclaves. Voulant faire évoluer les choses, chacun va se heurter aux réticences des deux castes.

     Ce que j'ai vraiment apprécié dans ce livre, c'est l’utilisation d’un concept universel que Malorie Blackman réussit à rendre unique dans son genre. Elle nous immerge totalement dans son univers et le roman pourrait très bien se passer à l'heure actuelle. Lorsque nous commençons cette histoire, l'abolition de l'esclavage ne date pas de si longtemps. Les Nihils subissent toujours une sévère discrimination et viennent seulement d’être autorisés à poursuivre leurs études et fréquenter les mêmes établissements que les Primas. Il y a encore des exécutions publiques et il est encore inadmissible pour les gens qu’un couple mixte puisse exister.

     L’alternance de point de vue, entre Callum et Sephy, renforce les sentiments que le lecteur ressent pour les personnages. Il est aisé de s’identifier à l’un comme à l’autre. Comme eux, nous espérons qu’ils pourront changer les mœurs et faire évoluer les choses vers un monde meilleur. C’est à un rythme soutenu que les chapitres s’enchaînent. L’auteur nous prend par surprise à plusieurs reprises et les rebondissements vont de mal en pis. La fin m’a totalement bouleversée. Je ne m’y attendais tellement pas (ou plutôt, j’espérais autre chose), c’est là que réside aussi toute la force de l’auteur. Son univers est très bien construit, et elle ose torturer ses personnages et ses lecteurs par la même occasion. Le sujet traité n’est pas facile, voir carrément révoltant. Le racisme, la discrimination, l’exclusion, Malorie Blackman en fait une ode à la tolérance et nous délivre une leçon d'histoire vraiment intelligente sous le couvert d'un roman jeunesse.

     Une chose est certaine : l'histoire de Sephy et Callum me restera en mémoire pendant longtemps. Ce roman est remarquable, brillamment écrit, avec des personnages complexes et intelligents. Il fait ressentir au lecteur toutes sortes d’émotions. Je l'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de lire le reste de la série. Je recommande fortement ce livre !

Ma note ; 9/10


Merci à Myriam et aux éditions Hachette pour ce partenariat !

mardi 20 juin 2017

Chronique : Tour B2 mon amour de Pierre Bottero


 Tour B2 mon amour

Pierre Bottero



 Editions : Flammarion Jeunesse
Date de parution : 24 mai 2017
Genre : Contemporain, Jeunesse 
Prix : 10€ (version papier) 

        

4ème de couverture : 


« Un coup frappé à la porte. Un surveillant entra. Je vous amène la nouvelle élève, elle s'était égarée dans les couloirs... La fille pénétra dans la classe. C'était elle, bien sûr, pensa Tristan. Comme si tout était écrit à l'avance. Je le crois pas ! tonitrua Said. Tristan a flashé sur cette meuf ! Un silence total s'abattit sur la classe. Tristan avait une drôle de boule nouée à l'intérieur du ventre. Une boule faite d'un sentiment étrange qu'il n'avait pas envie d'analyser. Pas encore. » 
Dans la rue de Vienne où se dresse la tour B2, un premier amour s'écrit sur le béton.





     Cette nouvelle édition m’a donné très envie dès que je l’ai vue ! La couverture déjà m’attirait et puis ce titre… il était dans ma wish-list depuis tellement longtemps !!! Et, ne me jetez pas la pierre, mais je n’avais encore jamais lu de Pierre Bottero… Découvrir sa plume avec ce livre a été un pur plaisir !!

dimanche 11 juin 2017

Le questionnaire de Proust par H.Roy


Dimanche dernier, à l'occasion du salon "Envie de Livres" de Sailly Labourse, j'ai pu rencontré H.Roy ! Une rencontre au cours de laquelle j'ai pu longuement discuter avec elle et m'apercevoir qu'on avait pas mal de point commun... (et trop envie de lui piquer sa casquette, mais chuuutttt ^^ )  😏 


Avec H. Roy pour Envie de Livres à Sailly Labourse 04/06/2017 - ES 


Autant vous dire, que j'avais très envie de connaitre ses réponses au questionnaire ! 

Vous voulez en savoir plus... c'est parti !!


vendredi 9 juin 2017

Chronique : Les Els de H. Roy


 Les Els

H. Roy



 Editions : J'ai lu
Date de parution : 11 janvier 2017
Genre : Romance fantastique 
Prix : 13€ (version papier) 
           9.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »

Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.
Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité… "






     Avez-vous déjà eu terriblement envie de lire un livre tout en ayant peur de ce que vous alliez y trouver ? C’est exactement ce qui s’est passé pour moi avec ce roman. Chaque fois que je le voyais tourner sur les réseaux, sa couverture magnifique m’attirait et son résumé m’intriguait. Et lorsque les avis élogieux ont commencé à fleurir, j’ai eu peur… Peur d’en attendre trop, peur de ne pas l’apprécier autant que je le voulais. Pourtant lorsque Babelio l’a proposé pour sa dernière Masse Critique, je n’ai pas résisté mais là encore, je l’ai fait trainer de peur d’être déçue. Ce n’est que lorsque j’ai vu que l’auteur serait présente à Envie de Livres que je me suis décidée enfin à le faire sortir de ma PAL. Il était convenu d’en faire une LC avec Mathieu (Lien Enjoy Books). Elle commençait bien, jusqu’à ce que je m’emballe et que je dévore littéralement ce premier tome !!! Non, mais je vous jure, quelle cruche (ça vous aller finir par le savoir ^^) de l’avoir fait autant traîner : J’ai ADORÉ !!!!

mercredi 31 mai 2017

Chronique : Destiny - Tome 1 de Cecelia Ahern


 Destiny

Cecelia Ahern



 Editions : Hachette
Date de parution : 17 mai 2017
Genre : Dystopie
Prix : 18€ (version papier) 
           12.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait. Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection. Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe. Pour qui a menti : la langue. Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite. Pour qui s’est montré déloyal : le cœur. Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit. Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société. Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?"






     Autant vous le dire d’entrée de jeu : Destiny est une très belle surprise ! Lorsque j’ai lu le résumé, j’ai été septique. Plusieurs points m’interpelaient mais en même temps, ils me dérangeaient. Finalement, l’appel de la dystopie l’a emporté. Et grand bien m’en a pris ! J’ai adoré.

dimanche 14 mai 2017

Chronique : Fragile de Sarah Morant



 Fragile

Sarah Morant



 Editions : Hachette
Date de parution : 5 avril 2017
Genre : Romance jeunesse
Prix : 17.90€ (version papier) 
           11.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler, qui fait craquer toutes les filles mais ne s’attache jamais. Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent. 
Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se cherchent mutuellement… Se trouveront-ils ? "


     Après avoir beaucoup aimé le premier roman de cette jeune auteur, j’avais très envie de découvrir une nouvelle histoire. Et puis il faut dire que quand le résumé parle de bad boy, j’en suis d’autant plus tentée. Je remercie les éditions Hachette de m’avoir permis de faire cette belle lecture. Je me suis laissée emporter par l’histoire malgré ses petits défauts.

jeudi 11 mai 2017

Chronique : La Cave de Natasha Preston


 La Cave

Natasha Preston



 Editions : Hachette
Date de parution : 19 avril 2017
Genre : Thriller
Prix : 18€ (version papier) 
            12.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


"Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées quatre filles. Avant, Lilas s’appelait Summer. Elle avait des parents, un frère insupportable, des copines, un petit ami. Elle fera tout pour les retrouver. Car contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…"






     Lorsque j’ai vu ce livre dans la programmation Hachette, sa couverture m’a directement attiré. Je la trouvais très belle mais aussi sombre et inquiétante… Le résumé m’a convaincu que ce roman était fait pour moi !! Je remercie Net Galley et les éditions Hachette qui m’ont permis de le découvrir ! Avec le sujet abordé, ce livre se prêtait parfaitement à une lecture commune. C’est donc accompagné de Mathieu et Simi que je me suis plongée dans cet univers. Et nous avons aimé tous les trois !

jeudi 4 mai 2017

Chronique : One, tome 2 : Te respirer de Jasinthe Nitouche


One, tome 2 : Te respirer 

Jasinthe Nitouche


Editions : Black Moon Romance
Date de parution : 24 mars 2017 
Genre : Romance
Prix : 10.99€
(disponible uniquement en version numérique)


4ème de couverture : 

« Depuis l’enfance, Charlie et Sacha ont toujours été unis contre le reste du monde. Un duo à part, pour une relation hors du commun… Alors que les deux jeunes adultes ont emménagé dans le même appartement pour leurs études supérieures, ils continuent de faire face aux aléas de la vie, côte à côte. Ensemble, ils gèrent au mieux leur amitié particulière, ce lien qui les rend incapables de vivre l’un sans l’autre et qui écrase toutes les relations amoureuses qu’ils tentent de construire. Ils essayent en vain d’ignorer que tout a changé depuis le jour des dix-huit ans de Charlie, lorsqu'elle a demandé à Sacha de lui faire l’amour comme cadeau d’anniversaire. La nuit qu’ils ont partagée a définitivement transformé leur amitié... Pourtant, ce nous qu’ils ont de plus en plus de mal à définir reste leur priorité. Plus que jamais, ils comptent se battre et tenir leur promesse d’être toujours là l’un pour l’autre, sans concession aucune. Mais combien de temps seront-ils être capables de se mentir sur les sentiments qu’ils éprouvent réellement l’un pour l’autre ? »







     Une nouvelle fois, je remercie Net Galley et les éditions BMR pour l’envoi de ce roman. Je l’annonçais déjà avec mon avis sur le premier tome « One, Même pas peur » (lien chronique), j’attendais avec impatience la sortie de cette suite et fin. Et dès qu’il m’a été envoyé, je n’avais qu’une idée en tête : retrouver très vite Charlie et Sacha !!

mardi 2 mai 2017

Chronique : Transférés de Kate Blair


Transférés

Kate Blair

 Editions : Michel Lafon
Date de parution : 13 Avril 2017
Genre : Dystopie, Jeunesse
Prix : 16.95€ (Partenariat)



4ème de couverture : 


"Dans un futur proche, l’humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies : les transférer aux criminels, dont la quasi-totalité vient des ghettos, maintenus au ban d’une société qui touche à la perfection. 
C’est dans ce monde qu’est née Talia Hale. À 16 ans, elle est la fille chérie d’un politique qui se voit déjà Premier ministre d’Angleterre. Atteinte d’un simple rhume, au plus grand dégoût de son entourage, elle doit subir son premier transfert. Mais à l’hôpital, Talia sauve une petite fille d’une agression. Une petite fille qui vit seule avec son grand frère, Galien, dans les ghettos. 
Grâce à Galien, Talia découvre l’envers du décor et l’horreur d’un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé. 
Pour changer une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais, Talia devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et combattre tout ce en quoi elle a toujours cru… y compris son propre père. 
Le monde parfait a un prix "





     Quand j’ai lu le synopsis, j’ai eu très envie de découvrir cette dystopie. Ce nouvel univers dans le genre était prometteur. J’étais ravie de pouvoir le recevoir et je remercie Camille et les éditions Michel Lafon. Malheureusement, je n’ai pas été entièrement convaincue par cette lecture.

lundi 24 avril 2017

Chronique : Creuse la mort de Paul Clément


Creuse la mort

Paul Clément


 Editions : Post-Apo Éditions (Auto-édition) 
Date de parution : 13 septembre 2016 
Genre : Thriller, Horreur
Prix : 12.99€ (version papier) 
           3.99€(version numérique)



4ème de couverture : 


"Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ?
Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond.
C'est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu'il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l'ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s'il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ?" 






     En octobre dernier, je découvrais la plume de Paul Clément avec son premier roman :
"Les décharnés, une lueur au crépuscule". Ce fut un tel coup de cœur qu’il me tardait de me replonger dans un nouvel univers de l’auteur. J’avais même profité de mon anniversaire pour me procurer la superbe édition collector, en hard-back illustré, de ce second roman. Avec « Creuse la mort », Paul Clément confirme son talent de conteur et décroche un nouveau coup de cœur !

samedi 22 avril 2017

Chronique : Emmy & Oliver de Robin Benway

Emmy & Oliver

Robin Benway


 Editions : Nathan  
Date de parution : 13 Avril 2017
Genre : Jeunesse
Prix : 15.95€ (Partenariat)


4ème de couverture : 


"Dix ans après le drame qui les a séparés, Emmy retrouve Oliver. Mais comment renouer avec son ami d'enfance devenu un étranger ? Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler. Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant, au moment de le revoir, le doute l’étreint : que reste-t-il de leur amitié après une si longue absence ? Emmy tente alors de retrouver sa place dans le cœur d’Oliver."




     Une amitié rompue par une séparation est le thème abordé par « Mille baisers pour un garçon » de Tillie Cole et le tome 1 de « One : Même pas peur » de Jacinthe Nitouche, que j’ai lu récemment. J’avais donc très envie de découvrir « Emmy & Oliver » pour voir comment cet aspect avait été traité. Surtout que là, non seulement la raison de la séparation est dure, mais elle est aussi plus longue. Vous allez me prendre pour une tordue (ou peut-être pas tant que ça), mais j’ai encore une fois beaucoup aimé cette lecture !

vendredi 14 avril 2017

Chronique : L'organisation - Tome 1 : Piégée de Lindsey T.


L'organisation - Tome 1 : Piégée

Lindsey T.


 Editions : BMR
Date de parution : 24 Mars 2017
Genre : Romance
Prix : 9.99€ (Ebook uniquement)



4ème de couverture : 


"Elle est blessée, seule. Il est fort et promet de la protéger. Mais qui est-il vraiment ?

Laissée pour morte lors d'un braquage dans la banque où elle travaille, Lori s'en sort miraculeusement. À l'hôpital, elle découvre à son chevet Ryan, chargé de sa protection. Elle accepte de le suivre dans un chalet isolé où elle doit se cacher avec lui et son collègue Marco. Sur place, malgré l'arrogance de Ryan, elle succombe à son charme, mais découvre qu'il faisait partie des braqueurs. Terrifiée, elle parvient à s'enfuir. Deux mois plus tard, elle vit cachée en ville lorsqu'elle est victime d'une nouvelle attaque. Elle n'a la vie sauve que grâce à l'intervention de Ryan. Bouleversée, Lori doit s'en remettre à cet homme à l'identité trouble. Ryan lui avoue alors qu'il fait partie d'une agence secrète, l'Organisation, œuvrant dans l'ombre pour le gouvernement."





     Pour commencer, je remercie les Éditions Hachette pour l’envoi de cet ebook. En lisant le résumé sur NetGalley, j’ai eu très envie de découvrir cette romance. Une histoire d’amour compliquée avec une intrigue qui laisse présager un suspense tendu. Il ne m’en fallait pas plus !

lundi 10 avril 2017

Chronique : Phobos, tome 3 de Victor Dixen


Phobos, tome 3

Victor Dixen


 Editions : Robert Lafont (Collection R)
Date de parution : 24 Novembre 2016
Genre : Science-Fiction
Prix : 18.90€ (version papier) 
          12.99€(version numérique)



4ème de couverture : 

« Fin du programme Genesis dans
1 mois...
1 jour...
1 heure...
Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer. »



Attention SPOILERS !! Ce tome est le "dernier" (ou pas) de la série, j’y révèle certains événements du précédent opus !

     J’ai surnommé ce tome 3 « désiré » !! Je l’ai tellement attendu… j’ai dû bassiner tout mon entourage pendant des mois. Si bien que mon chéri a fini par craquer et me l’a offert pour la Saint-Valentin !! Et même si j’avais très envie de découvrir ce qu’il advenait de nos 12 explorateurs de Mars, j’ai pris mon temps pour en apprécier chaque moment.

vendredi 7 avril 2017

Chronique : J'ai avalé un arc-en-ciel d'Erwan Ji


J'ai avalé un arc-en-ciel

Erwan Ji


Editions : Nathan
Date de parution : 2 mars 2017
Genre : Jeunesse, Contemporain
Prix : 16.95€ (version papier) 
              12.99€(version numérique)

Partenariat



4ème de couverture : 

"Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique... Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité...c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel."




     C’est parti pour mon premier avis en tant que chroniqueuse chez Enjoy Books ! Quand Mathieu m’a proposé cette lecture, j’ai trouvé le résumé si mystérieux que j’ai de suite eu envie de le lire. C’est d’ailleurs dommage que la couverture en révèle plus que la quatrième. Quoi qu’il en soit, j’ai passé un bon moment en compagnie de Capucine.

vendredi 31 mars 2017

Chronique : Marked Men, saison 4: Nash de Jay Crownover


Marked Men, saison 4: Nash

Jay Crownover


Editions : Hugo roman
Date de parution : 16 février 2017
Genre : Romance
Prix : 17€ (version papier)
              9.99€(version numérique)


4ème de couverture : 


« LEUR PASSÉ DÉTERMINERA-T-IL LEUR FUTUR ?

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour. Elle n’a pas besoin d’un gars dans sa vie – surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d’elle ni de la douleur qu’il lui a causé. Mais il a chamboulé son monde… et risque de recommencer.
Nash n’est plus le joueur prétentieux qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir. Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce.
Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu’il a peut-être déjà perdu son coeur avant même de s’être battu pour lui. Maintenant, Saint doit décider : Nash vaut-il la peine de risquer son coeur à nouveau ? »





     Depuis le premier volume de la série, il me tardait de lire celui consacré à Nash. Oui, dès le début, et même si on en apprenait très peu sur lui, il m’attirait. Alors, c’est sans surprise que je me suis jetée dessus à peine le tome arrivé dans ma PAL. Cette fois, pas la peine de le garder en réserve pour patienter jusqu’au prochain. Je n’ai même pas pris la peine de lire le résumé !!

vendredi 24 mars 2017

Le questionnaire de Proust par Sophie Jomain

En compagnie de Sophie Jomain et Maxime Gillio - SDL Paris 2016
(parce que cette photo vaut son pesant d'Or  😂

Lors de ma rencontre avec Sophie Jomain à la librairie Ternisien de Abbeville, elle a bien voulu se prêter au jeu du questionnaire de Proust pour le blog...

La sortie de "Felicity Atcock, tome 6 : Les anges voient rouge" est l'occasion parfaite pour vous partager ses réponses 😋

Chronique : Felicity Atcock, tome 6 : Les anges voient rouge de Sophie Jomain



Felicity Atcock, tome 6 : Les anges voient rouge

Sophie Jomain


Editions : Rebelle
Date de parution : 24 mars 2017
Genre : Fantastique
Prix : 16€ (version papier)
              4.99€(version numérique)


4ème de couverture : 


« Je n’ai jamais été une grenouille de bénitier, mais je me souviens très bien des grandes lignes de la religion qui affirment que Dieu est omnipotent, omniscient, omniprésent et… immense. Sauf qu’à en croire l’individu petit, chauve et rabougri qui se tient devant moi, il doit y avoir erreur sur la marchandise.
Dans le cas contraire, si ce type est bel et bien le Tout-Puissant comme il le prétend, il va apprendre de quel bois je me chauffe.

Même affronter l’enfer ne me fait pas peur. On n’avait qu’à pas m’enlever l’homme que j’aime. »





     Vous ne pouvez pas savoir à quel point j’ai été heureuse de pouvoir me procurer cet ultime tome en avant-première. Quand je me suis rendu au salon du livre d’Abbeville, j’en trépignais d’impatience ! Vous imaginez bien que je n’ai pas attendu pour me replonger une dernière fois dans les aventures de Felicity Atcock. J’ai toutefois pris mon temps pour en savourer chaque instant. Car si j’étais impatiente de connaître le fin mot de l’histoire, je n’étais absolument pas pressée de quitter cet univers fantastique !

jeudi 23 mars 2017

Chronique : Les Originels, tome 1 : La naissance de Charlène Gros-Piron


Les Originels, tome 1 : La naissance

Charlène Gros-Piron


Editions : Anyway 
Date de parution : 19 Juillet 2016
Genre : Fantastique, Young Adult
Prix : 18.90€ (version papier)
              6.99€(version numérique)


4ème de couverture : 


« Quatre adolescents découvrent à quinze ans qu’ils ont été élus par les éléments primaires : Eau, Feu, Terre et Air. Sans comprendre pourquoi ni comment, les voilà contraints de s’entraîner pour éviter d’engendrer des catastrophes surnaturelles, continuer à mener une vie normale et… survivre, accessoirement. Parce qu’entre amour, humour et amitié viendront se glisser quelques mercenaires bien préparés pour les éliminer. Sauront-ils résister ?


Quand la frontière entre le rêve et la réalité n’existe pas… »




     Avant tout, je tiens à remercier Charlène Gros-Piron pour sa confiance. Lorsqu’elle m’a proposé de m’envoyer ses deux premiers tomes pour recueillir mon avis, j’ai été très touchée. Intriguée après avoir lu le résumé, j’ai accepté cette adorable proposition. Et en plus, j’ai eu une gentille dédicace dans chacun (encore merci Charlène). Je remercie également mon petit Koala, Momoko du blog Mo Comme Mordu. C’est elle qui a suggéré à Charlène de m’envoyer ses livres. C’était donc une belle occasion d’en faire une lecture commune.

mardi 21 mars 2017

Chronique : Marked Men, saison 3: Rome de Jay Crownover


Marked Men, saison 3: Rome

Jay Crownover


Editions : Hugo Roman
Date de parution : 12 mai 2016
Genre : Romance
Prix : 17€ (version papier)
              9.99€(version numérique)


4ème de couverture : 

« Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis " bad boys " tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante.
Elle attend maintenant l'homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s'engager. Et elle rencontre Rome Archer.
Sous ses airs rassurants d'ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très " homme parfait " ! Et surtout il revient du front...
Si Rome avait l'habitude d'être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd'hui il n'est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu'à ce que Cora débarque dans sa vie et l'éclaire de mille couleurs.

Parfois les mauvais choix sont les meilleurs. »




     Vous commencez à connaitre mon addiction pour la série des « Marked Men ». Après avoir littéralement dévoré Rule et Jet l’année dernière, je m’étais réservée Rome pour faire durer le plaisir avant la sortie des tomes suivants. À quelques jours de la sortie de Nash, il était grand temps que je m’y mette !

ATTENTION SPOILERS POUR CEUX QUI N’ONT PAS LU LES 2 PREMIERS TOMES (mon avis sur Rule et celui sur Jet)

dimanche 19 mars 2017

La danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan


Les Frères O'Neil, tome 1 : 

La danse hésitante des flocons de neige

Sarah Morgan


Editions : Harlequin – Collection  &H 
Date de parution : 26 octobre 2016 
Genre : Romance
Prix : 8.30€ (version papier- poche)
  5.99€(version numérique)


4ème de couverture : 


« Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné… »





     Cela faisait déjà quelques temps que j’entendais parler de cette romance sans vraiment y prêter plus d’attention. Finalement, en passant par le rayon livres de mon supermarché, je suis tombée sur la version poche. J’ai craqué sur la couverture bleu-glacier et ses paillettes. J’aurais aimé le lire au moment de Noël, période au cœur de l’histoire mais je n’ai pas pu attendre pour enfin découvrir le fameux Jackson O’Neil.

mercredi 15 mars 2017

Chronique : The vanishing girl de Laura Thalassa


The vanishing girl

Laura Thalassa



Editions : AmazonCrossing 
Date de parution : 21 mars 2017
Genre : Science-fiction - Romance
Prix : 9.99€ (version papier)
            5.99€(version numérique)



4ème de couverture : 

« Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie ! »





     Une nouvelle fois c’est grâce à la plateforme Net Galley que j’ai pu faire cette lecture. Quand j’ai vu la couverture elle m’a interpellé. J’aime beaucoup le visage de cette jeune femme. Les yeux clos, elle paraît sereine mais une partie est en train de se désagréger, comme s’il fuyait ailleurs. J’en ai évidemment compris le sens une fois que j’ai lu le résumé… Cette histoire de téléportation m’a attiré parce que j’en ai très peu lu dans le genre. Et je n’ai pas attendu longtemps avant de me plonger dedans.

lundi 13 mars 2017

Chronique : Another story of bad boys de Mathilde Aloha


Another story of bad boys

Mathilde Aloha

 Editions : Hachette (Bloom)
Date de parution : 25 Janvier 2017
Genre : Romance 
Prix : 18€ (papier)
               12.99€ (numérique)


4ème de couverture : 


« Liliana Wilson ne pensait pas qu’en intégrant la célèbre université de Los Angeles pour étudier le journalisme, sa vie allait autant changer.
L’absence de sa meilleure amie Rosie, plongée dans un coma dont elle ne se réveillera peut-être jamais, la faisait bien trop souffrir. Accablée par le chagrin et une forte culpabilité, elle avait décidé de prendre des distances avec son passé. Mais c’était sans compter sur le retour du dangereux Jace…
Elle voyait son avenir déjà tout tracé : obtenir d'ici quelques années son diplôme, puis parcourir le monde. Mais sa rencontre avec ses nouveaux colocataires, Evan et Cameron, vient bouleverser ses plans. Si le premier est le frère protecteur qu’elle n’a jamais eu, le second, non seulement méfiant et froid, se montre particulièrement infect à son égard.
Lorsqu’elle découvre que ces deux-là, pourtant amis, rentrent régulièrement couverts de bleus et de blessures, elle s’interroge : jalousies masculines ? Sombre histoire de bad boys ? Que faire alors que la jeune femme se sent irrémédiablement attirée par l’un des deux, elle qui s’était pourtant jurée de faire passer son cœur bien après ses études ? Entre l’amour interdit qu’elle ressent et son passé qui la rattrape, Liliana en aura-t-elle jamais fini avec les drames de la vie ? » 





     J’ai pu faire cette lecture grâce à la plateforme Net Galley que je remercie, ainsi qu’à Hachette Romans qui a accepté de me l’envoyer. Pour tout vous dire, c’est le titre qui m’a attiré en premier lieu. Ensuite j’ai lu le résumé, il semblait très prometteur. Autant vous dire que je ne l’ai pas laissé traîner dans ma liseuse.


vendredi 3 mars 2017

Test/Tag PKJ : Les couleurs



     Aujourd'hui un petit article un peu différent. Il y a quelque jours j'ai été nominé par Lucy du blog Evasion Livresque pour répondre au Tag Les couleurs de PKJ.
     
     Le but du jeu est de citer pour chaque critère un livre que vous avez lu ou que vous possédez. Les 12 critères vous permettront de passer en revue votre bibliothèque ! Et comme son nom l'indique, nous allons ici nous intéresser plus particulièrement aux couleurs des couvertures.

jeudi 2 mars 2017

Chronique : Une place pour l’espoir de Virginie Coëdelo


Une place pour l’espoir

Virginie Coëdelo


Editions : Librinova
Date de parution : 7 Novembre 2016 
Genre : Contemporain, Romance 
Prix : 2.99€ (numérique)


4ème de couverture : 


«Claire et Julien Delorme ont tout pour être heureux. Mariés, deux enfants, ils sont propriétaires d'un café-restaurant dans le sud de la France, L'Espoir.
Mais derrière ce bonheur se cache le drame de Claire, avec lequel elle a appris à vivre, qu'elle est parvenue à surmonter tant bien que mal : son premier mari est mort dans l'explosion d'une bombe. ​

Des années plus tard, l'enquête sur cette explosion, demeurée non élucidée, se rouvre, grâce à un témoin, et Claire va devoir se replonger dans un cauchemar qu'elle pensait définitivement derrière elle. »




     Lorsque Mathieu et l’équipe de Librinova m’ont proposé de découvrir ce livre, le résumé m’a immédiatement plu. Je me doutais qu’avec un tel sujet abordé, ma lecture ne serait pas toute joyeuse. Mais le communiqué de presse était très tentant et j’ai eu très envie de découvrir cette histoire. Grand bien m’en a pris, j’ai fait une très belle découverte et j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce court roman.