Publiés récement...


     

vendredi 7 avril 2017

Chronique : J'ai avalé un arc-en-ciel d'Erwan Ji


J'ai avalé un arc-en-ciel

Erwan Ji


Editions : Nathan
Date de parution : 2 mars 2017
Genre : Jeunesse, Contemporain
Prix : 16.95€ (version papier) 
              12.99€(version numérique)

Partenariat



4ème de couverture : 

"Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique... Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité...c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel."




     C’est parti pour mon premier avis en tant que chroniqueuse chez Enjoy Books ! Quand Mathieu m’a proposé cette lecture, j’ai trouvé le résumé si mystérieux que j’ai de suite eu envie de le lire. C’est d’ailleurs dommage que la couverture en révèle plus que la quatrième. Quoi qu’il en soit, j’ai passé un bon moment en compagnie de Capucine.


     Capucine, alias Puce, est une jeune fille de 17 ans. À la veille de sa dernière rentrée scolaire dans son College prep (une école privée qui prépare aux universités), elle se lance dans la tenue d’un blog. Capucine est franco-américaine, expatriée aux États-Unis depuis ses 3 ans. Elle décide donc d’écrire en français, afin de pouvoir parler librement de sa vie et de ses camarades.

« Écrire mon blog, c’est comme parler à des amis. Mais parfois, on n’a pas envie de parler à ses amis, on a juste envie d’un peu de silence. »

     Au fil des articles qu’elle publie, Puce nous livre son quotidien. Comme elle pourrait le faire dans un journal intime. Pourtant elle s’adresse directement à nous, ses lecteurs. Elle nous dévoile non seulement ses états d’âme, mais également des anecdotes sur les coutumes des lycées américains. J’ai adoré suivre Capucine et tous ses camarades dans cette dernière année de lycée. Nous la voyons changer petit à petit, se poser des questions sur elle et le monde qui l’entoure. Nous ressentons son évolution à travers la façon dont elle s’exprime. Et chose surprenante, je me suis attachée autant à Puce qu’à ses amis.

     Ce roman est à l’image de son héroïne : frais et pétillant. Un livre « feel-good » qui tire son épingle du jeu. Même si sa fin est prévisible, l’histoire de Capucine est touchante et réaliste. En effet, si nous y rencontrons des sujets mainte fois abordés (l’amitié, l’adolescence, les premiers amours ou encore, la sexualité et la recherche de soi), l’auteur réussit à le faire de manière très originale et subtile. J’ai beaucoup aimé découvrir les rituels qui rythmaient la vie de ces lycéens. J’avoue, je les ai même enviés. Je me serais tellement amusée dans certains rites imposés par ce College prep. Une façon très ludique de prendre conscience de la cohésion de groupe et d’apprendre des autres autant que de soi.

     La plume de l’auteur est fraîche et moderne. Il nous raconte avec tolérance et délicatesse une histoire, sans jugement, très émouvante et d’une étonnante justesse. Un premier roman bien travaillé et abouti qui traite d’un sujet encore trop tabou et mal perçu en France. Je lirai avec plaisir les prochains livres d’Erwan.

     Ma note : 8.5/10


     Merci à Samia et aux éditions Nathan pour ce partenariat !

1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup entendue parler de " J'ai avalé un arc-en-ciel " Il me tente beaucoup....^^

    RépondreSupprimer