Publiés récement...

   http://emilivres.blogspot.fr/2017/05/chronique-la-cave-de-natasha-preston.html   

vendredi 14 avril 2017

Chronique : L'organisation - Tome 1 : Piégée de Lindsey T.


L'organisation - Tome 1 : Piégée

Lindsey T.


 Editions : BMR
Date de parution : 24 Mars 2017
Genre : Romance
Prix : 9.99€ (Ebook uniquement)



4ème de couverture : 


"Elle est blessée, seule. Il est fort et promet de la protéger. Mais qui est-il vraiment ?

Laissée pour morte lors d'un braquage dans la banque où elle travaille, Lori s'en sort miraculeusement. À l'hôpital, elle découvre à son chevet Ryan, chargé de sa protection. Elle accepte de le suivre dans un chalet isolé où elle doit se cacher avec lui et son collègue Marco. Sur place, malgré l'arrogance de Ryan, elle succombe à son charme, mais découvre qu'il faisait partie des braqueurs. Terrifiée, elle parvient à s'enfuir. Deux mois plus tard, elle vit cachée en ville lorsqu'elle est victime d'une nouvelle attaque. Elle n'a la vie sauve que grâce à l'intervention de Ryan. Bouleversée, Lori doit s'en remettre à cet homme à l'identité trouble. Ryan lui avoue alors qu'il fait partie d'une agence secrète, l'Organisation, œuvrant dans l'ombre pour le gouvernement."





     Pour commencer, je remercie les Éditions Hachette pour l’envoi de cet ebook. En lisant le résumé sur NetGalley, j’ai eu très envie de découvrir cette romance. Une histoire d’amour compliquée avec une intrigue qui laisse présager un suspense tendu. Il ne m’en fallait pas plus !



     Dès le premier chapitre, l’auteur rentre dans le vif du sujet. Quand quatre hommes masqués et armés débarquent dans la banque où elle travaille, Lori a juste le temps de se glisser derrière la première porte qui se trouve devant elle. Malheureusement, c’est dans cette pièce que se trouve ce que convoitent les braqueurs. Alors que les malfaiteurs sont sur le point de quitter les lieux, son téléphone choisit ce moment pour émettre le bip d’avertissement : batterie faible… Et les ennuis commencent ! En à peine un chapitre, Lindsey T. arrive à nous accrocher et installe le climat dans lequel notre héroïne va devoir évoluer.

     Lori est une jeune femme accomplie. Elle n’a que 25 ans, mais elle a déjà vécu son lot de drames qui l’a fait mûrir plus vite. Elle est indépendante et solitaire, ne comptant que sur elle-même. Je l’ai beaucoup aimé, elle sait ce qu’elle veut, c’est une vraie battante. J’ai aimé la voir complétement déstabilisée à son réveil à l’hôpital. Quand elle découvre que Ryan est là pour la protéger, mais qu’elle est subjuguée par tout ce qu’il dégage. Et je dois dire que comme Lori, j’ai été intriguée par Ryan. Avec son regard perçant et sa stature rassurante, je pense qu’il aurait pu me séduire moi aussi ^^. Malgré tout, j’ai été surprise par la rapidité avec laquelle Lori tombe dans les bras de son protecteur. Finalement cette réaction, cette urgence, s’explique par le traumatisme qu’elle vient de subir et son besoin de se sentir vivante.

     Comme je le supposais, l’auteur nous entraîne dans une histoire riche en actions et en rebondissements. Ce premier tome est un vrai page-turner. La romance est présente, mais à juste dose. Au début, je pensais avoir du mal à m'attacher à Lori ou Ryan : Lyndsay T. choisit une narration à la troisième personne. Cependant le point de vue alterné de nos personnages permet de mieux les cerner et d’éprouver ce qu’ils ressentent. Elle réussit l’exercice grâce à sa plume fluide et captivante. Elle arrive brillamment à transmettre au lecteur les émotions, les doutes et les réflexions de ces personnages.

     J’ai également beaucoup aimé deux personnages qui font leur apparition vers le milieu du roman. La pétillante Mia et son acolyte Jack. Lindsey T. les présente en révélant juste assez de leur personnalité pour que le lecteur veuille mieux les connaitre. Ils seront les prochains héros de L’organisation avec le tome 2 : Traquée. Je le lirai d’ailleurs avec plaisir en espérant retrouver un peu Lori et Ryan.


Ma note : 7,5/10



Merci à NetGalley et aux éditions BMR pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire