Publiés récement...


     

dimanche 3 septembre 2017

Chronique : Marked Men, saison 5 : Rowdy de Jay Crownover


 Marked Men, saison 5 : Rowdy

Jay Crownover



 Editions : Hugo Roman
Date de parution : 30 mars 2017
Genre : Romance
Prix : 17€ (version papier)
              9.99€ (version numérique)


        

4ème de couverture : 


« Après que la seule fille qu'il n'ait jamais aimé lui dit qu'il ne serait jamais assez bien, Rowdy St.James quitte le Texas. Depuis il souhaite juste profiter de la vie avec ses amis et refuse de prendre quelque chose au sérieux, surtout quand il s'agit des filles. Brûlé par l'amour il n'est pas prêt à donner sa confiance une nouvelle fois. Mais ça, c'était avant qu'un fantôme du passé ne resurgisse. Salem Cruz a grandi dans une maison où il y avait trop de règles et pas assez de joie. De son enfance, elle n'a qu'un seul bon souvenir, celui d'un gentil petit garçon aux yeux bleus qui habitait près de chez elle et qui était amoureux de sa petite sœur. Aujourd'hui, alors que le destin et un vieil ami les ont réunis, Salem est déterminée à montrer à Rowdy "qu'il était une fois, il avait choisi la mauvaise sœur". Tout fonctionnait parfaitement jusqu'à ce que la personne qui les liait par le passé refasse surface, menaçant de les séparer pour de bon. »





     Évidemment, je n’allais pas passer à côté de cette cinquième saison des Marked Men. Je tarde peut-être à vous partager mon avis pourtant, il n’a pas traîné dans ma PAL. Aussitôt acheté, aussitôt lu !! Jusqu’à maintenant Rowdy était un peu plus en retrait que les précédents héros, mais c’est toujours un plaisir de retrouver la bande des tatoueurs de Denver !! 

     Comme pour les 3 précédents, je vous préviens, il s’agit d’une cinquième saison donc il y a de forts risques de SPOILS. Même si j’essaye d’en dévoiler un minimum, Rowdy suit chronologiquement Rule, Jet, Rome et Nash.


     À la fin du précédent volume, Salem Cruz fait irruption dans le nouveau salon de tatouage. Et nous comprenons que nous allons la retrouver ici avec Rowdy. Son arrivée va complétement chambouler le quotidien du mystérieux Rowdy. Son passé avec Salem a laissé des traces surtout qu’elle n’est pas la seule Cruz à l’avoir fait souffrir. La revoir après tant d'années et devoir travailler avec elle tous les jours est difficile à encaisser pour lui. Heureusement Salem est déterminée et elle ne se laisse pas abattre par les barrières que Rowdy dressent autour de lui. 

     J’ai pris beaucoup de plaisir à faire la connaissance de Rowdy et Salem. D’une part, parce que Rowdy restait jusqu’à maintenant très énigmatique. Pourtant très proche de Jet et de Cora, Jay Crownover a su garder le mystère autour de lui. D’autre part, parce que Salem est une sacrée nana. Elle est indépendante, sûre d’elle et ne se laisse pas impressionner par qui que ce soit. Voir ses deux-là évoluer et apprendre leur passé commun à ajouter à cet opus une profondeur que je n’avais plus ressentie depuis celui sur Rule. Sans parler des scènes érotiques qui sont vraiment intenses. 

     Jay Crownover nous prouve encore une fois tout son talent. Elle aborde des thèmes difficiles comme la violence conjugale (tant physique que psychologique) en trouvant le juste milieu pour ne pas tomber dans le mélo. Elle arrive encore à nous faire ressentir des tas d’émotions sans qu’on perçoive de déjà-vu. 

     Rowdy ne fait que confirmer que Marked Men est une de mes sagas chouchou ! Et maintenant qu’il ne me reste qu’Asa à lire, j’ai déjà un pincement au cœur de savoir que je vais devoir quitter mes tatoueurs au grand cœur !

Ma note : 8.5/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire